Week-end portes ouvertes à l’Atelier de la Gasse

P1030983 bis

Aujourd’hui samedi 18 octobre, de 14 à 18 h, et demain dimanche 19 octobre, de 10 à 18 h, ce sont les Portes Ouvertes de l’Atelier de la Gasse à la Maison pour Tous de Mougon (Deux-Sèvres).

On peut y découvrir toutes les activités manuelles proposées par l’Atelier comme la broderie, le patchwork, la mosaïque,  la pâte polymère (Fimo), le cartonnage, l’encadrement, le tissage, etc.

Nous vous attendons pour partager notre univers,  la découverte de techniques et la création d’objets uniques faits main. L’entrée est bien entendu gratuite. 

(pour celles ou ceux qui me suivent sur mon blog ou sur Facebook, faites-vous connaître, je serais ravie de vous rencontrer)

 

Publié dans Découverte, Loisirs créatifs, Mosaïque, photos | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Salamandre commune

Une jolie salamandre se promenait sur le perron de la maison de Mamy Simone. Mon mari l’a amenée à la maison pour que je puisse la photographier.

Je la trouve très photogénique et vous ?

Publié dans Animaux, Découverte, Divers, Faune, Nature, photos | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Couleurs éphémères de l’aube automnale

P1070248 bisVoici des photos prises ce matin pendant mon petit-déjeuner à l’aube d’une matinée bien « frisquette » (7° au thermomètre extérieur à 7 h 30). Magie de couleurs très éphémères … 

P1070250 bis

P1070249 bis

 

Publié dans Nature, photos | Marqué avec , | Un commentaire

Environ 200 kms, sur la voie secondaire de Tours

Je suis revenue à la maison après 9 jours et demi de marche sur la voie secondaire jacquaire de Tours. Partie de L’Isle Jourdain dans la Vienne le mercredi 10 septembre, je suis arrivée le 19 septembre à l’abbaye de Maumont (après Montmoreau en Charente). J’ai arrêté de marcher le lendemain à Montmoreau où je suis retournée pour qu’on vienne me chercher.

L'Isle Jourdain : départ par le viaduc sur la Vienne

L’Isle Jourdain : départ par le viaduc sur la Vienne

Ce parcours est particulier car peu connu même par les autochtones. Le balisage dans la Vienne est bon mais en Charente médiocre. Malgré tout, j’ai suivi mon petit bonhomme de chemin et j’ai réussi à avancer sur ce Chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le temps était de la partie. Je n’ai eu qu’une petite averse pour avoir à sortir ma cape. Il a fait chaud et les orages avaient la bonne idée de n’éclater que lorsque j’étais arrivée !

Parfois, j’étais une journée entière sans voir personne, ni hameau, lieu-dit, village. Il n’y avait aucun bruit de civilisation, de voitures, de tracteurs ; uniquement le chant des oiseaux, la chute des glands, les branches qui grincent.

P1060852 bis

 D’autres jours, quelques hameaux désertés, quelques villages et maisons aux portes entrouvertes me laissaient entrevoir la vie. Ce qui m’a le plus marquée cependant, c’est la présence importante d’anglais habitant sur mon trajet. Ils m’ont aidé parfois à retrouver mon chemin et une anglaise m’a emmenée quelques kilomètres plus loin pour me permettre de retrouver le « droit chemin » .

La nature omniprésente, les sous-bois, les chemins herbeux, la plaine, les vallons, les champs de maïs ou de tournesols, les vignes, ce patchwork de paysages défilent encore devant mes yeux. Et quoi encore me direz-vous ? La fameuse LGV (ligne à grande vitesse) ! Elle entaille comme un coup de couteau le paysage, défigure et enlève de bonnes terres cultivables aux agriculteurs.  Tout est modifié et transformé par la furie des hommes pour aller toujours plus vite.

Pour le pèlerin et même le promeneur, il n’y a plus de balisage, plus de repère et de nouveaux chemins peuvent vous emmener très loin. A ce moment là, le sens de l’orientation et le soleil nous aident bien. Il suffit de trouver l’endroit où passer de l’autre côté.

La solitude ne m’a pas pesée un seul instant. Je vivais le moment présent, un point c’est tout. Et quand on me disait tous les jours : « vous êtes toute seule ? Vous n’avez pas peur ? Vous avez du courage ! » Je trouvais cette ritournelle un peu bizarre au début puis je comprenais que ce que je vivais, seule moi je pouvais le comprendre et le ressentir. J’étais bien dans mon élément malgré la quête du balisage, la recherche d’hébergements, de nourriture, la fatigue de fin de journée. Après une nuit de sommeil, je repartais le coeur léger et le pas alerte.

Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle, la chaleur humaine est toujours là. Quand on est seule, on peut prendre le temps de parler, d’écouter, de rencontrer, de passer, de s’arrêter. Le Père Noël jardinnier m’a invitée à partager le moment du déjeûner sous son énorme noyer dans son jardin potager, Fabienne de Vouharte m’a offert un café, Badette et Michel ainsi que Jeanne et Jean m’ont offert l’hospitalité et le plaisir d’être ensemble comme en famille.

Merci à eux, merci à tous ceux qui ont croisé ma route et l’ont ensoleillée à leur façon. Merci à ces chemins de Saint Jacques de Compostelle qui permettent de partir. Merci au balisage quand il est présent. Merci à cette trace bleue et jaune que l’on retrouve et que l’on perd. Merci de m’avoir fait prendre conscience de mes limites et d’avoir réussi à les repousser. Merci à Saint Jacques de m’emmener sur ses Chemins. Merci à la Nature de m’envelopper de son immensité et de montrer le beau. Merci à tout et à tous !

P1060915 bis

 ULTREÏA !

 

Publié dans Découverte, Divers, Nature, Patrimoine, photos, Randonnée, Saint Jacques de Compostelle, Uncategorized | Marqué avec , , , , , , | 3 commentaires

Près d’Angoulême

Ce matin, le chemin a longtemps longé la Charente. C’ était très agréable. Merci à Jeanne et Jean de m’avoir indiqué ce parcours.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Deux beaux pèlerins

Voici les seuls pèlerins rencontrés sur plus de 120kms ce matin à. La sortie de Marcillac Lanville. Ils n’étaient pas très bavarde !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Nouveau chemin entre Vienne et Charente

ça y est, je suis décidée ! Mercredi, je pars à nouveau sur un chemin jacquaire. Peu connue, la voie secondaire Est de Tours débute à Angles sur Anglin  jusqu’à Saint Aulaye.

N’ayant pas le temps de la faire en entier, je vais commencer à marcher à partir de l’Isle Jourdain (au sud de Montmorillon). J’aimerais pourvoir terminer au pire à la Couronne (Angoulème), au mieux à Aubeterre sur Dronne.

Voie secondaire de Tours, en bleu et mon point de départ à l'Isle Jourdain

Voie secondaire de Tours, en bleu et mon point de départ à l’Isle Jourdain

Pour la première fois, je pars seule et je ne sais pas du tout comment est le balisage. Est-il bien visible ? Mes petits yeux vont-ils supporter de forcer le regard sans arrêt ? Si ce n’est pas le cas, j’essaierais de me débrouiller. Je suis contente de partir car si j’y arrive, j’aurais remporter un nouveau défi sur ma déficience visuelle. Sinon, ce sera un échec de plus …

Viaduc de l'Isle Jourdain

Viaduc de l’Isle Jourdain

logo-compostelle

 

Ultreïa !

 

Publié dans Découverte, Nature, Patrimoine, photos, Randonnée, Saint Jacques de Compostelle | Marqué avec , , , , , , , | 5 commentaires