Aubeterre sur Dronne et son église monolythe

Hier, je suis allée avec une amie découvrir le village d’Aubeterre sur Dronne en Charente. Situé sur la voie secondaire de Tours direction Saint Jacques de Compostelle, ce petit bourg mérite qu’on s’y arrête.

P1090883 ter

Il est surtout renommé par son église Saint Jean souterraine et monolythe datant du XIIème siècle. Elle témoigne de la ferveur chrétienne du Moyen-Age.

Sa première vocation fût d’abriter des reliques dans une succession de fosses et dans un reliquaire. Les pèlerins en route vers Compostelle pouvaient se recueillir devant les reliques.

P1090855 ter

 

Une église abritée sous la roche et sa crypte aujourd’hui accessible ont dû exister avant le creusement de la vaste salle. Ses dimensions impressionnantes et son sol creusé de centaines de tombes montrent l’importance sacrée du lieu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Cette vaste nécropole soumise à l’usure du temps trouve sans doute les sources de son origine dans le souvenir de ses soeurs troglodytiques de Cappadoce découvertes par les croisés.

(texte inspiré par le site Aubeterresurdronne.com)

 

Publié dans Découverte, Divers, Patrimoine, photos, Randonnée, Saint Jacques de Compostelle | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Deux mosaïques régionales

En voyant un coeur vendéen réalisé par une amie de l’Atelier de la Gasse, j’ai eu l’idée de faire une croix celte et une croix basque en mosaïque. Voici donc deux nouveaux dessous de plat.

Publié dans Uncategorized | Tagué , , | Laisser un commentaire

La dernière couvée s’envole

La troisième et dernière couvée de mes co-locataires hirondelles rustiques a pris son envol voici quelques jours. Encore mal habiles et au vol désordonné, les jeunes ne connaissent pas encore bien les vitres et rentrent parfois dans la maison.

Les parents les entraînent avant la migration prochaine. Je n’ai pas pu les filmer mais, ces derniers jours, c’était un ballet gracieux et vif au dessus des prés aux ânes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié dans Nature, photos, Faune, Oiseaux | Tagué , , , | Laisser un commentaire

À Saint Hilaire les Places, quel temps fait-il aujourd’hui ?

En attendant le soleil …

image

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Dernières nouvelles de l’ADADA

Newsletter n°4

Un nouveau-né malgré des prés grillés

L’actualité du Refuge :

Certes, avec des ancêtres égyptiens, les ânes ne souffrent pas trop de la chaleur. Et ceux des nôtres qui sont faibles ou âgés ont comme cabane la grange d’une maison typique du Livradois-Forez de fin XIX​e: ils sont donc​ bien au frais ​puisqu’à l’époque ​on savait ​construire des habitations ​ »​climatisées​ »​​ !​​

Par contre, et c’est un souci, l’herbe de tous nos prés est grillée par l’absence de pluies, ​ce qui nous oblige ​à ​dès maintenant ​puiser dans notre stock de foin hivernal…​

Pré

Plusieurs de nos prés ont des petits ruisseaux à proximité où nous puisons une eau fraiche et propre pour nos ânes. Malheureusement, leur niveau ayant considérablement baissé, nous devons remplir les abreuvoirs avec des bidons acheminés sur place, et un âne peut boire jusqu’à 40 litres par jour s’il mange du fourrage plutôt que de l’herbe manquante…

Nous recherchons d’ailleurs des voitures pour nos soigneurs : voir notre petite annonce.

Pause fraîcheur !

Par ces temps de canicule, nous vous proposons deux photos prises dans nos prés en février dernier :

NeigeNeige

Carnet rose, ou plutôt bleu :

Nous avons le plaisir de vous annoncer la venue sur pattes d’un futur gaillard prénommé FADADA :

LocusLocus
Photos prises le midi et après-midi de sa naissance. Découverte du monde !​

​C​omme d’habitude, la maman ​a mis bas dans la nuit, sans aide et ​sans nous avoir prévenu (quand bien même ​ses mamelles bien gonflées prêtes à l’emploi nous avaient indiqué depuis quelques jours que le grand moment approchait…).

FADADA sera le dernier bébé de DADOUNE, arrivée l’été dernier âgée de moins de 2 ans et déjà pleine, accompagnée de sa maman ANNIE suitée d’ÉTINCELLE, 3 mois. Leur propriétaire ne pouvait plus s’occuper de ces ânonnages à répétition… Forcément, mère et fille étaient parquées avec un mâle non castré !!! Il a préféré les confier à l’ADADA plutôt qu’à un maquignon, car on peut imaginer le sort qui leur aurait alors été réservé… En effet, à l’abattoir, les futures mamans ne sont pas épargnées​. ​Le couteau du boucher s’abat sur elles, quel que soit le stade de leur grossesse, et cela ne pose aucun problème à la plupart des maquignons. ​
​M​éfiez-vous​, non seulement du saucisson d’âne, mais aussi d’autres produits transformés à la composition quelques fois obscure. Des familles entières d’ânes et d’ânons sont sacrifiées à l’autel de notre gourmandise…​
​​
Photos le lendemain midi, donc âgé d’un jour et demi :

LocusFADADA, même une fois sevré, ne sera pas adoptable de suite. ​Car l’éducation d’un ânon est une affaire sérieuse!​

​N​ous ​recueillons ainsi un certain nombre d’ânes achetés ânons​, traités comme de​ grosses peluches vivantes ​par toute une famille énamourée, (trop) choyés et ​souvent mal élevés… ​Une fois que le « bébé » atteint le poids de 300 kg, ​ce n’est plus une peluche mais un jeune adulte aux comportements inappropriés, dont il faut se séparer pour la sécurité de tous… (Voir ​par exemple le cas de notre « TITI la terreur »).
C’est malheureusement ainsi que des myriades de « peluches vivantes » finissent leur courte existence à l’abattoir, à peine sortis de l’adolescence pour certains.  Locus

À l’ADADA, ​​n​ous habituons FADADA ​et ses jeunes compagnons à ​faire confiance aux humains, mais ​sans jamais oublier qu’ils sont de futurs ​adultes. Sympa​s​, sociable​s​, mais âne​s​. ​Pour qu’ils ne soient jamais des ex-peluches abandonnées…​


Nous vous rappelons que le Refuge de l’ADADA ne pratique pas l’élevage. ​Nous sommes désespérés de ne pouvoir sauver qu’un tout petit nombre d’animaux, comparé à la foule des ânes (et ânons!) qui partent à l’abattoir ou sont laissés à l’abandon dans les prés. Il n’est donc pas question pour nous de contribuer à l’augmentation de la population asine. Si malgré tout le Refuge accueille chaque année plusieurs nouveaux-nés, c’est le plus souvent en lien avec le sauvetage de leurs mamans, pauvres ânesses promises à la boucherie et généralement parquées et transportées avec des mâles, selon les usages en vigueurs dans ce triste monde. Au Refuge, nous prenons toutes les précautions pour éviter les naissances: les mâles sont castrés dès leur arrivée​. Et si malheureusement leur état de santé ne le permet pas, nous les mettons dans des prés entre gars (et sans filles alentours​!​).

Journées bénévoles d’été :

L’Auvergne est une belle destination de vacances à (re)découvrir. Pourquoi ne pas joindre l’agréable et l’utile en venant nous donner un petit coup de main vers Ambert en bonne compagnie de longues oreilles ? ( Et voir LOCUS ! ) Vous pouvez passer quand vous le désirez ( mais en nous prévenant svp ! ), ou vous joindre à nos amis de l’association BRAIRE qui seront là fin septembre ( précisions sur notre site ).

Nous vous souhaitons un bel été et vous remercions de votre soutien pour notre Refuge.
www.assoadada.fr

(cet article est une copie de la newsletter que j’ai reçue aujourd’hui.   L’ADADA a besoin de tout le monde pour pouvoir soigner, nourrir et chouchouter les 300 ânes du refuge et leur faire oublier toutes les maltraitances passées)

Publié dans Uncategorized | Tagué , | 1 commentaire

Une huppe picorait …

Sur l’herbe de notre place de village picorait une jolie huppe fasciée. Je l’ai photographiée en passant en voiture, à travers la vitre ne voulant pas la déranger. Cela explique le flou de ces deux photos. 

Voici un lien vers un site très bien fait sur les oiseaux  avec fiches détaillées et complètes.

http://www.oiseaux.net/oiseaux/huppe.fasciee.html

Chez nous en patois, la huppe est souvent appelée « pupu », certainement à cause de son chant. En latin, elle se nomme upupa … cela se ressemble énormément !

DSCN5517 bis

 

DSCN5519 bis

 

 

Publié dans Animaux, Découverte, Faune, Nature, photos | Tagué , , , , | 1 commentaire

C’est la Saint Jacques !

C’est la Saint Jacques : pensées à tous les jacquets sur le Camino,  à tous ceux qui ont arpenté tous ces beaux chemins ou qui vont partir pour cette belle aventure.

P1050535 bis.

Publié dans Découverte, Divers, Patrimoine, photos, Randonnée, Saint Jacques de Compostelle | Tagué , , , | Laisser un commentaire